Comment bien marier les couleurs chez soi

# DÉCO
déco intérieur

Vous souhaitez donner du peps à votre salon ou à votre cuisine ? Vous cherchez à créer un espace nuit qui inspire la sérénité et le repos ? Vous ne supportez plus les nuances de blanc de votre maison ou de votre appartement ? 

Certains souhaitent mettre des paillettes dans leur vie, d’autres optent tout simplement pour les couleurs. Aussi, si vous faites partie de ceux qui ne veulent pas broyer du noir mais plutôt voir la vie en rose, vous avez tout interêt à inviter des coloris qui vous donnent envie de danser ou qui au contraire de vous ressourcer.  Mais alors, comment marier les couleurs en décoration intérieure pour éviter de tomber dans l’excès à la manière d’un arc-en-ciel ou que le rendu final ressemble à une tentative ratée par manque de nuances ?


Sogal vous dit tout ce que vous devez savoir pour combiner associer les couleurs et éviter les faux pas ! 

 

Les combinaisons de couleurs

 

Choisir ses couleurs, la trichromie

Miser sur la trichromie

 

Gardez-vous d’une faute de goût en employant plus de trois couleurs dans une même pièce ! Partez donc sur une couleur dominante et deux couleurs mineures qui, associées, contrastent et nuancent le tout pour un rendu harmonieux. On ne compte pas le blanc dans le calcul.

Choisir des couleurs, l'éclectisme des complémentaires

Partir sur la complémentarité

 

Révisez vos classiques en étudiant le cercle chromatique. Ce dernier est composé de couleurs primaires ou couleurs de base (rouge, bleu, jaune) qui en se mélangeant forment les couleurs secondaires (vert, violet, orange…).  Si vous prenez l’opposé de chacune des couleurs sur la palette, vous obtenez un duo de couleurs complémentaires.

Choisir ses couleurs, harmonies naturelles

Créer une harmonie

 

Quand bien même les opposés s’attirent, ce n’est pas forcément le cas en matière de couleurs. Des couleurs complémentaires, c’est avant tout un mariage heureux : un vert d’eau et un lin, un rose et un gris ou bien un bleu roi et un doré. Prenez également inspiration sur la nature pour créer une association de couleurs qui fonctionne à tous les coups ! Et pour un accord total, adaptez vos portes intérieures à l’ensemble.

Choisir ses couleurs, camaïeux et ton sur ton

Craquer pour les camaïeux

 

Si vous êtes obnubilé par une seule couleur, vous pouvez également choisir de l’exploiter au maximum en travaillant un dégradé. Cela fonctionne aussi bien pour les couleurs chaudes que les couleurs froides, les couleurs vives que les couleurs pastel, les teintes claires que les teintes foncées !

Les 4 règles pour marier les couleurs dans son intérieur

 

Une seule couleur vive par pièce

 

Lorsque vous entrez dans une pièce, votre œil est automatiquement attiré par ce qui dénote, comme une peinture prononcée, un élément déco ou un meuble très coloré. Si vous partez avec un style décoratif qui comprend plusieurs couleurs vives, vous risquez au mieux de vous lasser et au pire de vous fatiguer. Or, l’idée n’est pas d’être mal à l’aise ! Préférez donc un seul coloris pimpant et amenez-le de différentes manières pour réveiller votre intérieur tout en lui donnant du caractère.

Portede placard pivotante et verrière Atelier Cuisine

Différencier les pièces à vivre du reste

 

En général, on ne choisit pas les mêmes coloris dans une chambre à coucher que dans une cuisine. On cherche plutôt à créer un univers propice au sommeil et à la détente dans la première catégorie et quelque chose de vivant et dynamique dans la seconde. Aussi, évitez surtout d’utiliser des couleurs qui énervent comme du rouge dans votre suite parentale si vous voulez un hâvre de paix, en revanche le contraire n’est pas forcément vrai car des couleurs douces et acidulées peuvent suffire à insuffler de l’énergie !

Porte intérieure Bosphore et Porte de placard coulissante meridien

Inviter la couleur autant sur les murs que dans la décoration et l’ameublement

 

Se limiter aux murs fait partie des erreurs à éviter. En effet, une décoration se nourrit de plusieurs éléments : les couleurs de peinture, le mobilier et les objets décoratifs. L’idée n’est pas bien sûr de tout choisir en couleur, mais d’apporter ça et là des touches pigmentées : un canapé, un pot de fleur, un tapis, des coussins, des rideaux, des portes de placard... pensez également au papier peint si vous ne voulez pas peindre vos cloisons ! 

Cloison Atelier et porte intérieure Bering

Prendre en compte votre style décoratif

 

Que vous ayez décidé d’ajuster ou de réaliser un tournant dans votre décoration intérieure, ne vous séparez pas pour autant de tout ce qui le constitue ! Commencez plutôt par faire le point :  ce qui vous plait encore ou plus du tout, ce qui peut être transformé, ce qui est assez neutre pour se fondre dans la nouvelle ambiance. Façonnez ainsi votre bureau ou votre salle à manger par exemple en prenant votre base existante et en la complétant ! 

Porte intérieure Hudson et séparation Atelier pièce dressing